Elisabeth Garouste

 

Au début des années 2000, Mattia Bonetti et Elizabeth Garouste décident de séparer, tout en conservant En Attendant les Barbares comme éditeur de leurs créations communes. 

A deux reprises, la galerie consacre deux expositions personnelles à Elizabeth Garouste.

La première, «Fragmentations», traduit le contre-choc de la séparation, et donne l’occasion à Elizabeth Garouste, d’exposer ses dessins à l’encre pour la première fois.

La seconde, «Eclectismes» est l’aboutissement de 30 ans de complicité esthétique avec la galerie, et traduit une forte ambition artistique, avec des créations situées aux frontières de l’art et du design, pièces uniques ou limitées.

Les artisans ont été soigneusement choisis : Pierre Basse, ex-ferronnier de Diego Giacometti, pour les pièces, Patrick Maury, doreur des appartements du Roi au Château de Versailles, et Régis Bocquel, bronzier de Gérard Garouste.

Ainsi mises en œuvre, les pièces de cette exposition déclinent les différentes facettes du talent multiforme d’Elizabeth Garouste, à connotation souvent jubilatoire.

En 1993, Elizabeth Garouste reçoit le Trophée des Femmes.

En 2008, elle a été nommée Chevalier dans l’Ordre de la Légion d’Honneur.


toutes les œuvres d'Elisabeth Garouste